Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Il semble que vous utilisez une ancienne version du navigateur Microsoft Edge. Pour bénéficier d'une meilleure expérience sur le site internet de Busch, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Contact
Suisse

Fig. 1 : les pneus Continental sont fabriqués à l’aide de la technologie de vide de pointe de Busch. Photo : Continental Reifen GmbH.

Une nouvelle solution de vide garantit des pneus sûrs et durables chez Continental

Continental Reifen Deutschland GmbH

Continental Reifen Deutschland GmbH produit des pneus de haute qualité pour voitures et camionnettes dans son usine de production d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne. Dans son processus de fabrication de pneus, Continental utilise une méthode de génération de vide extrêmement efficace et, surtout, efficiente, dans laquelle unealimentation en vide centralisée de Busch Solutions de Vide fournit le vide nécessaire pour assurer une manipulation sûre sur trois machines de découpe textile. En plus de réduire considérablement le bruit dans la salle de production, cette solution de vide permet également de réaliser d’importantes économies en ce qui concerne l’énergie et les coûts d’entretien du fabricant de pneus.

Près d’un véhicule sur trois en Europe roule sur des pneus fabriqués par Continental, qui mélange la matière première de caoutchouc naturel elle-même, puis l’extrude et, après plusieurs étapes intermédiaires, la transforme en pneus prêts à monter. Un pneu se compose essentiellement de trois composants principaux : une cordelette textile, un fil d’acier et un mélange de caoutchouc naturel. Ces trois matériaux de base sont combinés de manière spécifique dans les composants individuels du pneu, puis assemblés comme carcasse et courroie, formés en un pneu et durcis.

Le cordon textile est composé d’un grand nombre de fils textiles et est inséré dans une calandre à l’aide d’un grand dispositif de déroulement. C’est là que le cordon textile est recouvert de caoutchouc naturel et qu’une bande caoutchoutée est créée sous la forme d’une longue bande continue de moins d’un millimètre d’épaisseur. Cette bande ainsi obtenue est coupée à la largeur souhaitée, perpendiculairement au motif de la trame, puis enroulée sur un rouleau pour un traitement ultérieur. Le matériau textile est ensuite directement fixé à la couche de caoutchouc la plus interne. Il fait office d’élément de renfort à l’intérieur du pneu. L’orientation radiale des filetages assure une stabilité supplémentaire. Cette couche influence principalement la capacité de charge du pneu ainsi que le comportement de la suspension et les caractéristiques de tenue de route.

Utilisation du vide sur les machines de découpe textile

La technologie du vide est utilisée pour les tâches de la machine de découpe textile. La bande caoutchoutée est coupée à la longueur souhaitée, puis appliquée directement sur une autre bande à l’aide d’un dispositif pick-and-place. Ici, le positionnement précis est l’aspect le plus important en ce qui concerne la qualité de la bande textile finie. Les différentes couches doivent être parfaitement superposées. Auparavant, une soufflante à canal latéral était installé sur chacune des trois machines de découpe textile.

Ceux-ci fournissaient le vide nécessaire pour manipuler les bandes de tissu. Les soufflantes fonctionnaient en permanence à pleine puissance et consommaient donc énormément d’énergie. En outre, elles créaient des nuisances sonores importantes pour le personnel de production.

Alimentation en vide durable Busch pour les machines de découpe textile

Un employé de Continental Reifen a suggéré, via la gestion interne des idées, que quelqu’un examine de plus près l’alimentation en vide des machines de découpe textile. Leur préoccupation principale était la pollution sonore aiguë due aux soufflantes à canal latéral précédemment utilisées. Comme Continental est toujours à la recherche de moyens d’amélioration potentiels, l’entreprise a décidé de rechercher une solution plus ergonomique et plus efficace. Les experts en vide de Busch Solutions de Vide ont recommandé l’utilisation d’une pompe à vide à becs MINK pour générer du vide et ont initialement fourni un système de test. Il n'a fallu que quelques jours à Ingmar Heinze, responsable des installations et des infrastructures durables, pour être convaincu d'avoir trouvé la bonne solution pour générer du vide. Après le test, un système de vide avec deux pompes à vide MINK MV Synchro a été installé chez Continental. Ce système a remplacé les trois soufflantes à canal latéral précédentes et fournit désormais le vide nécessaire à plusieurs machines de découpe textile via des tuyaux en acier inoxydable. Les pompes à vide MINK MV Synchro sont équipées en standard d’un convertisseur de fréquence et d’une unité de commande à la demande. Les pompes à vide détectent la vitesse de pompage dont elles ont besoin dans un processus continu pour maintenir fermement le textile caoutchouté et le placer avec précision.

Avantages de l’alimentation en vide Busch dans la découpe textile

Heureusement, l’utilisation de ce nouveau système de vide a permis de résoudre plus que le problème principal de la pollution sonore. Les anciennes soufflantes à canal latéral atteignaient des niveaux de bruit de 94 dB. Cela signifiait des niveaux élevés de pollution sonore pour le personnel du hall de production. Avec le nouveau système de vide de Busch, le niveau sonore de l’unité de vide ne peut même pas être détecté car il est noyé par le bruit ambiant normal, ce qui signifie qu’il est inférieur à 72 dB.

Outre la réduction significative du bruit, le nouveau système de vide a également permis de réaliser d’importantes économies d’énergie. Grâce au contrôle basé sur la demande, les performances maximales ne sont pas toujours utilisées, ce qui signifie que le système de vide fonctionne souvent avec une vitesse de rotation et une consommation d’énergie inférieures. Le système s'arrête aussi automatiquement lorsqu'il n'y a plus de bandes textiles disponibles. La consommation électrique des soufflantes utilisées jusqu’à présent était généralement de 15 kWh. Lorsque les mesures ont été prises avec le nouveau système de vide, une consommation d’énergie moyenne de seulement 800 watts par heure a été déterminée.

Cela représente des économies d’énergie de plus de 90 %. L’investissement a ainsi été rapidement amorti et, en raison de l’aspect énergétique, il est éligible au financement de l’Office fédéral allemand de l’économie et du contrôle des exportations (BAFA).

La nouvelle solution permet également d’économiser près de 90 % des coûts de maintenance annuels. Les soufflantes à canal latéral nécessitaient des réparations intensives et constituaient donc une source de coûts élevés. Les pompes à vide à becs MINK MV fournissent une compression entièrement sèche de l’air d’admission et fonctionnent donc sans fluides de fonctionnement tels que l’huile ou l’eau. Les pompes à vide ne nécessitent donc pratiquement aucun entretien. Les temps d’arrêt pour entretien présentaient également un problème. Pour le nouveau système de vide équipé de deux pompes à vide à becs MINK, les quelques opérations d’entretien nécessaires peuvent être effectuées sur l’une des deux pompes à vide tandis que l’autre continue à alimenter le système en vide. Cela signifie qu’il n'y a plus d’interruptions et que les machines de découpe textile sont plus disponibles.

Le nouveau système de vide est en service depuis janvier, à la grande satisfaction d’Ingmar Heinze.
Nous sommes très satisfaits de notre nouvelle alimentation en vide pour la manipulation des bandes textiles pendant la fabrication des pneus. Non seulement nous avons pu réduire considérablement la pollution sonore pour nos employés, mais nous avons également pu réduire considérablement la consommation d’énergie et les efforts de maintenance, et augmenter la productivité du système. C’est un excellent exemple d’amélioration durable !
Ingmar Heinze, responsable des installations et de l’infrastructure durable