Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Il semble que vous utilisez une ancienne version du navigateur Microsoft Edge. Pour bénéficier d'une meilleure expérience sur le site internet de Busch, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Contact
Belgique

Source : © Fotoarena – Imago Images

Des installations de vide pour traiter les patients atteints du COVID-19 au Brésil

Le Brésil est actuellement le pays qui compte le plus grand nombre de cas confirmés de COVID-19 en Amérique du Sud. Dès mars, les capacités des hôpitaux en soins intensifs pour accueillir les patients atteints du coronavirus ont été augmentées et plusieurs hôpitaux de campagne ont vu le jour.
Au Brésil, Busch Solutions de Vide travaille en étroite collaboration avec un client qui construit et installe des systèmes d'alimentation en gaz médicaux. Busch a développé une série de systèmes d'alimentation en vide pour les hôpitaux, spécialement pour ce client.
Juste avant le début de l'épidémie, Busch a reçu un prix d'innovation pour ce produit de la part du client.
La nécessité de ce type de systèmes a été mise en lumière quelques jours plus tard. En raison de la propagation de la pandémie, la capacité de stockage et de production de Busch au Brésil a été augmentée afin de pouvoir livrer le plus rapidement possible. Busch a ainsi pu fournir les systèmes de vide nécessaires à temps pour l'achèvement des hôpitaux de campagne et l'extension des unités de soins intensifs.
Le plus grand hôpital de campagne a été construit au sein du stade Pacaembu à São Paulo avec une capacité de 2 800 patients. Le stade, qui a accueilli les matchs de la Coupe du monde de 1950 et les Jeux panaméricains de 1963, est transformé en hôpital depuis mi-avril. Quatre autres hôpitaux de campagne brésiliens sont maintenant également équipés de systèmes d'alimentation en vide et en gaz et traitent les patients atteints du coronavirus.