Veuillez mettre à jour votre navigateur.

Il semble que vous utilisez une ancienne version du navigateur Microsoft Edge. Pour bénéficier d'une meilleure expérience sur le site internet de Busch, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Contact
Belgique

Nouveaux détecteurs de fuites de Busch

Busch Solutions de Vide vient de lancer deux nouveaux détecteurs de fuites sur le marché. Ils sont idéals pour tester l'étanchéité des systèmes de vide ou des éléments de vide isolés ainsi que pour localiser les fuites éventuelles et quantifier le taux de fuite. Les deux nouveaux détecteurs de fuites TAPIR HL 1102 A et 2216 A utilisent l'hélium ou l'hydrogène comme gaz traceur et sont capables de détecter les fuites avec un taux de fuite jusqu'à 5 x 10-13 Pa m3/s en fonction de la méthode d'essai.
Les exigences d'étanchéité posées aux systèmes de vide et à leurs composants sont de plus en plus strictes. Les fuites peuvent présenter des risques considérables si des gaz dangereux pour la santé ou l'environnement s'échappent. Les fuites peuvent également nuire à l'efficacité économique d'un système de vide et avoir un impact négatif sur la qualité du produit.
Les détecteurs de fuites TAPIR HL sont conçus spécialement pour éviter ces problèmes et ils peuvent être utilisés dans de nombreuses applications.
Il y a deux méthodes de test possibles avec les détecteurs de fuites TAPIR HL :

1. Test par aspersion

Le gaz traceur est pulvérisé sur la surface d'un composant sous vide. Si les molécules de gaz traceur pénètrent le composant sous vide, elles sont aspirées par la pompe à vide intégrée et distribuées vers une cellule d'analyse, où les atomes de gaz individuels sont détectés, mesurés et documentés. Parmi toutes les méthodes d'essai, le test par aspersion a la sensibilité la plus élevée.

2. Test de reniflage

Dans la méthode de reniflage, un composant de vide est pressurisé avec le gaz traceur. La surface extérieure du composant est scannée à l'aide d'une sonde de reniflage. Toute fuite des atomes de gaz traceur peut être immédiatement détectée, mesurée et documentée. La méthode de reniflage permet de localiser avec précision la fuite à détecter.
Le plus petit détecteur de fuites, le modèle TAPIR HL 1102 A, est conçu pour les applications mobiles par des techniciens de service. La pompe à vide primaire est une pompe à membrane sèche intégrée et associée à une pompe à vide turbomoléculaire, cette combinaison permet d'avoir des dimensions compactes. Grâce à son poids léger, le dispositif est facile à transporter et peut, par conséquent, être utilisé rapidement, où que vous soyez.
Le dispositif multifonctionnel de plus grande taille, le TAPIR HL 2216 A, est conçu pour les applications fixes, par exemple pour les essais de série dans une ligne de production. Une pompe à vide à palettes rotatives lubrifiées à l'huile, avec une vitesse de pompage élevée, fait ici office de pompe primaire pour une pompe à vide turbomoléculaire.
Les deux versions sont équipées d'un panneau de contrôle amovible, comprenant un écran tactile en couleur haute définition. Grâce aux aimants intégrés, il peut également être fixé sur des supports métalliques. En cas de fuite, TAPIR affiche le taux de fuite à l'écran ou émet un signal sonore.
Toutes les données pertinentes sont stockées dans la carte mémoire SD intégrée. Les données peuvent être facilement téléchargées et utilisées à des fins de documentation et de post-traitement des résultats des tests de fuite. Le menu est clairement structuré et permet une utilisation intuitive. Tous les réglages des paramètres peuvent être ajustés. Cela permet aux utilisateurs d'observer rapidement les détails importants de leurs processus spécifiques.