Des excavations au sec - L'assèchement par le vide tient les eaux souterraines à distance

Des excavations au sec - L'assèchement par le vide tient les eaux souterraines à distance

Quand les méthodes conventionnelles ne suffisent plus, les pompes à vide contribuent à faire baisser le niveau de l'eau sur les chantiers de construction. Busch propose à cet effet des pompes à vide particulièrement puissantes.
Groundwater-lowering-1.jpg

Les eaux souterraines sont essentielles à notre survie. Si une nappe phréatique élevée est généralement saluée comme une bonne chose, elle peut cependant être très gênante pour un projet de construction. Pour cette raison, les excavations sur un sol humide sont souvent équipées de palplanches ou pompées de manière régulière.

Gravier ou argile ?

Une solution encore plus efficace consiste à faire baisser la nappe phréatique dans les environs du chantier avant de commencer les travaux. Sur les terrains perméables, comme avec des sols sableux ou graveleux, la force gravitationnelle peut faciliter ce processus. Des puits sont forés à côté de l'excavation de manière à ce que toute l'eau s'y écoule automatiquement et puisse ensuite être simplement pompée.

Sur des terrains plus denses - les sols à forte teneur en argile ou en limon, par exemple - cette méthode ne fonctionne cependant pas. Dans ce cas, l'utilisation du vide peut augmenter la facilité d'écoulement. Pour l'assèchement par le vide, des tuyaux d'aspiration de 15 à 30 centimètres de diamètre sont plantés verticalement dans le sol. Leurs parois sont perméables à l'eau et protégées par un matériau filtrant de manière à empêcher des particules d'y pénétrer. En fonction de la densité du sol, les tuyaux d'aspiration sont plantés à des intervalles de un à deux mètres.

Aspiration des eaux souterraines

Les différents tuyaux sont reliés par un tube d'aspiration au-dessus du sol et raccordés à un réservoir de stockage. La pompe à vide est alors raccordée à ce réservoir de stockage. Dans le cas de grands chantiers et de longs circuits en boucle, plusieurs réservoirs et plusieurs pompes à vide peuvent être utilisés. La pompe à vide génère du vide à la fois dans le réservoir et dans l'ensemble du système. Cela assure que les eaux souterraines sont aspirées des couches environnantes et conduites à travers les tuyaux et, de là, transportées dans le réservoir de stockage. Une fois que le réservoir de stockage est rempli d'eau, une pompe à eau est automatiquement activée. Le réservoir est ainsi vidé, l'eau est transportée par les conduits et vidée suffisamment loin pour empêcher qu'elle ne s'infiltre à nouveau sous forme d'eau souterraine. Busch propose une gamme de pompes à vide pour faire baisser la nappe phréatique.

Les hydrologues ont calculé que les deux premiers kilomètres de la croûte terrestre contiennent environ 22,6 millions de kilomètres cubes d'eau souterraine. Plus des trois quarts de cette eau sont des eaux souterraines fossiles situées dans les profondeurs du sous-sol, et qui ont été coupées du cycle de l'eau il y a des milliers d'années. Seule une très faible proportion a moins de 50 ans et est liée au cycle du renouvellement constant par les eaux de pluie et de surface.

En s'infiltrant lentement dans les couches inférieures de la Terre - un processus connu sous le nom d'écoulement souterrain - l'eau est modifiée par un certain nombre de processus. En absorbant le dioxyde de carbone provenant de la respiration des organismes du sol et en libérant du carbonate de calcium, par exemple, l'eau acquiert son niveau de dureté spécifique. Si le processus d'écoulement est suffisamment long, des micro-organismes comme les bactéries et les virus sont presque complètement éliminés. Ces processus sont considérés comme étant une « autopurification des eaux souterraines ». Cependant, des substances nocives peuvent également s'infiltrer dans les eaux souterraines au cours de ce processus et limiter leur qualité d'eau potable.


Abonnez-vous à notre newsletter « World of Vacuum » !
Abonnez-vous dès aujourd'hui pour recevoir les dernières nouvelles du monde fascinant du vide.

S'ABONNER

* Ich möchte den vierteljährlich erscheinenden „World of Vacuum"-Newsletter von Busch per Email erhalten. Diese Einwilligung kann jederzeit am Ende des E-Mail-Newsletters widerrufen werden.