Test comparatif d'efficacité entre deux pompes à vide

Test comparatif d'efficacité entre deux pompes à vide

Quelle pompe à vide atteint le facteur d'efficacité le plus élevé ? Lorsqu'elles sont testées dans des conditions réalistes, le résultat est très clair : en comparaison directe avec une pompe à vide à vis à bain d'huile, la R 5 de Busch s'avère nettement supérieure.

Contexte : une comparaison discutable

Un fabricant de compresseurs, qui essayait de se servir de sa technologie pour produire du vide, a entrepris un essai. Au cours de ce dernier, il a comparé sa pompe à vide à vis à bain d'huile (PVBH) avec une pompe à vide à palettes lubrifiées (PVPL) de Busch. Pendant le cycle d'essai, les deux pompes à vide ont également continué à fonctionner pendant de longues interruptions de production. La vitesse de rotation de la pompe PVBH contrôlée par variateur de vitesse a chuté à l'arrêt, entraînant également une diminution de sa consommation d'énergie.

Cependant, ce scénario (laisser la pompe à vide en marche alors que le reste de la chaîne de production est à l'arrêt) ne se produit pratiquement jamais dans des conditions industrielles réelles. De plus, la comparaison est discutable, parce que la PVPL fonctionnait sans variateur de vitesse.

Conditions de test réalistes

L'organisme de contrôle indépendant allemand TÜV Süd a ensuite effectué un test comparatif en utilisant les mêmes pompes à vide dans des conditions réalistes. Cette fois-ci, la PVPL était équipée d'un variateur de vitesse intégré. L'essai a simulé le cycle de travail typique d'une machine d'emballage : l'une des applications les plus courantes de la technologie du vide industriel.

Les résultats des différents tests sont clairs : la pompe à vide à palettes lubrifiées évacue plus rapidement et consomme moins d'énergie que la pompe à vide à vis. En termes de consommation d'énergie spécifique (CES), la PVPL est supérieure à la PVBH à tous les égards. Les différences se situent entre 13 % et 73 %. À un niveau de vide de 10 mbar (typique dans la pratique), la PVPL consomme 38 % d'énergie en moins que la PVBH.

Les palettes nettement plus performantes

La PVPL utilise la technologie classique des pompes à vide, tandis que la PVBH est essentiellement un compresseur converti, fonctionnant généralement à une vitesse de rotation élevée. À pleine charge, sa vitesse est d'environ 7 000 tr/min, tandis que la PVPL a une vitesse maximale de 1 000 tr/min. La vitesse de rotation plus faible pendant le fonctionnement permet généralement de réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant la charge mécanique et, par conséquent, les besoins en entretien.

Moins il y a de gaz résiduel à transporter, plus la pompe à vide à palettes est économique. Ses performances restent constantes, du début à la fin de l'évacuation. En revanche, la PVBH exige un contrôle de pression séparé pour éviter les surcharges. Jusqu'à ce que le vide primaire soit atteint, sa puissance est plus faible ; raison pour laquelle il faut aussi beaucoup plus de temps pour évacuer l'air.

Notre aperçu résume les aspects les plus importants du test comparatif sur l'efficacité énergétique.

Lire l'article de fond avec une description détaillée du test et de ses résultats !

 


« Efficiency in Vacuum » est également disponible au format newsletter !

Abonnez-vous dès maintenant et découvrez régulièrement les nouveautés et faits intéressants sur une génération de vide efficace.

S'ABONNER

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch France ):
+33 (0) 1 69 89 89 89 Contactez-nous