Alimentation en vide avec 70 % de consommation énergétique en moins

Les antipasti et autres produits d’épicerie fine sont la spécialité de la société Feinkost Dittmann depuis plus de cent ans. Sur le site de production de Taunusstein, en Allemagne, divers produits sont conditionnés sous forme de conserves en bocaux ou de produits frais emballés dans des barquettes en plastique. L’alimentation en vide pour les machines d’emballage s’effectue via un système centralisé de vide Busch depuis plus d’un an. Cette solution est nettement plus économique que la technologie de vide utilisée auparavant. La consommation énergétique seule a été réduite de plus de 70 %.
Feinkost_Dittmann_News_Web_Image.jpg

Les produits du département « Frais » sont emballés dans des barquettes en plastique dans le bâtiment de production de Taunusstein. Lors de ce processus, l'air est aspiré hors des barquettes avant adjonction d'un mélange de gaz protecteurs CO2N2. Des films en matière synthétique sont ensuite utilisés pour constituer un joint étanche aux gaz avant que l'emballage ne soit fermé par un couvercle en plastique. Ce type de conditionnement garantit une teneur en oxygène inférieure à 1 % grâce à l'évacuation de l'air et à l'utilisation de gaz protecteur dans l'emballage. La durée de vie des produits s'en trouve considérablement accrue. En outre, l'emballage transparent constitue une solution de présentation idéale car le film ne repose pas directement sur le produit et ne risque donc pas de l'écraser sous l'effet de la pression négative générée dans l'emballage..

Au total, quatre scelleuses sont utilisées pour l'emballage des produits sur deux quarts de travail. Le vide requis était auparavant généré par six pompes à vide à palettes lubrifiées à l'huile d'une puissance moteur de 5,5 kilowatts chacune. À l'origine, ces pompes étaient installées directement sur les machines d'emballage. Mais pour des raisons d'hygiène, et afin de réduire la charge thermique dans les salles de production, elles ont par la suite été installées dans une pièce séparée, au-dessus de la salle de production, et raccordées aux machines d'emballage à l'aide d'un réseau de conduites. Andreas Lutz, responsable de projet technique à l'usine de production, n'était pas vraiment satisfait de cette solution en raison des importants besoins en maintenance exigés par les pompes à vide. Il a pu en outre être constaté que l'apparition de messages d'erreur sur l'une des machines d'emballage conduisait à des fluctuations ou à des pannes du réseau de vide et même à un arrêt automatique du système lorsque le niveau de vide n'était pas atteint suffisamment rapidement ou pas atteint du tout. Tout ceci entraînait des arrêts répétés de la production sur les chaînes d'emballage individuelles.


En 2013, Andreas Lutz a donc contacté les spécialistes du vide de Busch en les chargeant de proposer une solution plus fiable et efficace et intégrant le réseau de conduites existant. L'alimentation en vide devait également être conçue de manière à ce qu'il soit possible de raccorder des machines d'emballage supplémentaires si la capacité de production venait à se développer. Busch a analysé en détail les conditions sur site ainsi que tous les paramètres techniques et a collaboré étroitement avec le responsable de projet de Feinkost Dittmann et le laboratoire interne de l'entreprise. Suite à ce minutieux processus d'analyse et de consultation, Bush a proposé un système centralisé de vide intégrant quatre pompes à vide à bec Mink. 


Système centralisé de vide avec pompes à vide à bec Mink de Busch

Ces dernières ont pour avantage de ne pas nécessiter de fluide de fonctionnement tel que de l'huile dans la chambre de compression. Ainsi, toutes les tâches de maintenance, comme la vérification et le changement de l'huile ainsi que le remplacement du filtre à huile, deviennent superflues, tout comme les coûts liés à l'achat et à la mise au rebut de l'huile et des filtres. De plus, les pompes à vide à bec Mink fonctionnent également sans contact. Cela signifie que, dans la chambre de compression, il n'y a aucun contact mécanique entre les différentes pièces susceptible de provoquer une usure. Le remplacement des pièces d'usure ainsi que les heures de travail et les coûts associés sont par conséquent évités. Le fonctionnement sans contact de la technologie de vide à bec offre également un niveau élevé d'efficacité et requiert moins de puissance moteur que les pompes à vide conventionnelles.

Ce système centralisé de vide a été installé à la fin de l'année 2013. Trois conteneurs sous vide d'un volume de 3 000 litres chacun ont été placés en amont des pompes à vide à bec Mink. Cela permet de garantir la disponibilité immédiate de niveaux de vide suffisants dans les machines lorsque cela s'avère nécessaire. 

Auparavant, les six pompes à vide à palettes fonctionnaient 15 heures par jour en moyenne. Les pompes à vide Mink intégrées au nouveau système centralisé sont contrôlées de sorte que seules les pompes requises pour les besoins réels de vide fonctionnent. 

Deux des pompes à vide équipées de moteurs standard sont responsables de ce que l'on appelle la charge de base. Les deux autres pompes à vide sont contrôlées en fréquence et assurent un ajustement précis des exigences de vide en modulant leur vitesse. Grâce à cette solution intelligente, la vitesse de pompage du système centralisé de vide s'ajuste précisément aux besoins réels. 

Ces contrôles réduisent considérablement les temps de fonctionnement des pompes à vide car, pendant le fonctionnement normal, les quatre pompes à vide n'ont jamais besoin de fonctionner à pleine charge. Ainsi, le système centralisé de vide de Feinkost Dittmann possède suffisamment de réserves de puissance pour connecter des machines d'emballage supplémentaires. Il est également prévu de raccorder une remplisseuse sous vide pour les conserves en verre, ce qui éliminerait le recours à l'installation décentralisée actuelle de pompes à vide à anneau liquide avec un entraînement d'une puissance de 7,5 kilowatts, et créerait ainsi davantage d'économies d'énergie.

Après plus de deux ans de fonctionnement, le responsable de projet Andreas Lutz est extrêmement positif quand il fait le point sur la situation:

  • Réduction des besoins énergétiques de plus de 70 %
  • Forte réduction des efforts de maintenance
  • Fiabilité accrue
  • Pas de panne ou d'arrêt

La maintenance du nouveau système centralisé de vide est réalisée par les techniciens d'entretien de Busch. Cela se limite toutefois aux mesures annuelles de la pression finale et de la consommation de courant de chaque pompe à vide ainsi qu'au remplacement des filtres à particules en amont et au changement de l'huile dans la boîte d'engrenages.

About Feinkost Dittmann
L'histoire de Feinkost Dittmann (Reichold Feinkost GmbH) remonte à 1901, lorsque Carl Dittmann a ouvert une épicerie fine à Wiesbaden, en Allemagne. Aujourd'hui, Feinkost Dittmann est le leader du marché allemand pour les antipasti, les spécialités à base d'olives, de câpres, d'ail et d'anchois, et la marque d'épicerie fine la plus populaire du marché commercial allemand. L'entreprise familiale a son siège à Diez, en Allemagne, près de Limburg an der Lahn. L'usine de production allemande se situe à Taunusstein, près de Wiesbaden, où 320 employés au total fabriquent diverses spécialités d'antipasti à base d'olives, de fêta, d'ail, de poivre ou de tomates séchées par exemple, ainsi que de nombreux autres mets. Ces préparations sont ensuite envoyées vers des chaînes de magasins et des magasins discount au niveau national et international sous les diverses marques de l'entreprise. L'entreprise familiale exporte actuellement ses nombreuses spécialités dans plus de 30 pays de par le monde. Feinkost Dittmann fabrique également des produits d'épicerie fine dans ses propres usines en Espagne, en Grèce et en Turquie.

Bâtiment de production de Feinkost Dittmann à Taunusstein


Catégories
Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch Suisse ):
+41 (0)61 845 90 90 Contactez-nous