Des économies d’énergie considérables dans l’extraction de déchets alimentaires des avions grâce au Tyr

LSG Sky Chefs FRA ZD GmbH sait par expérience que d’importantes économies peuvent être réalisées en matière de consommation énergétique et de maintenance dans le transport par aspiration des déchets alimentaires des avions en utilisant la soufflante à lobes rotatifs Tyr de Busch Pompes à Vide et Systèmes.
Photo 1: LSG Sky Chefs FRA ZD GmbH réalise tous les services de restauration pour les vols de la Lufthansa depuis l'aéroport de Francfort. Les repas sont livrés directement dans l'avion, les plateaux usagés et les déchets sont collectés pour être traités.
Photo 1: LSG Sky Chefs FRA ZD GmbH réalise tous les services de restauration pour les vols de la Lufthansa depuis l'aéroport de Francfort. Les repas sont livrés directement dans l'avion, les plateaux usagés et les déchets sont collectés pour être traités.

LSG Sky Chefs FRA ZD GmbH prépare environ 100 000 repas par jours pour la Lufthansa et ses compagnies aériennes partenaires à l'aéroport de Francfort. Dans le cadre de ces prestations, 26 tonnes de déchets sont générés chaque jour. Ceux-ci sont collectés depuis l'avion puis acheminés vers l'usine de recyclage et de nettoyage moderne de l'entreprise, où ils sont triés pour être nettoyés, recyclés ou mis au rebut. Une fois le tri effectué, l'extraction des déchets résiduels est réalisée par un système de vide centralisé. Le système de vide d'origine était équipé de trois pompes à vide à anneau liquide, qui seront remplacées au fur et à mesure par des soufflantes à lobes rotatifs Tyr de Bush. Les nouvelles soufflantes offrent un bien meilleur rendement énergétique et nécessitent nettement moins de maintenance. Les économies réalisées sont estimées à 70 000 euros par an une fois toutes les pompes à vide remplacées.

Le nouveau centre dédié aux prestations pour la Lufthansa a été mis en service en 2008 et utilise des systèmes de logistique modernes pour traiter les déchets alimentaires depuis l'avion. Les processus sont pour la plupart entièrement automatisés, depuis la réception des plateaux usagés au niveau du dispositif de retour des plateaux jusqu'à la mise au rebut des déchets résiduels et au nettoyage ainsi qu'à la préparation de la vaisselle et des couverts. Seul le processus de tri des déchets est réalisé manuellement. Tous les postes de travail chargés de trier les déchets résiduels sont équipés de vide-ordures reliés aux conteneurs de déchets par un tuyau de 300 m. Les déchets sont transportés jusqu'aux conteneurs via le tuyau grâce à un système d'aspiration. Le vide était auparavant généré par trois pompes à vide à anneau liquide, l'une faisant office d'appareil de secours en cas de panne de l'une des autres pompes ou de blocage du tuyau. Le responsable des technologies de production n'était pas entièrement satisfait de ce système, dans la mesure où toutes les pompes à vide nécessitaient d'être alimentées en eau pour compenser les pertes dues à l'évaporation dans le système de recirculation et pour remplacer l'eau contaminée. Le système d'origine utilisait un réservoir d'eau de 2 m3 alimenté en eau douce et doté d'une unité de commande.

La contamination de l'eau par les aliments acides dans le système de recirculation posait un problème supplémentaire. En effet, cette contamination endommageait les pompes à vide et augmentait la fréquence des réparations. Lorsque la réparation de l'une des trois pompes à vide à anneau liquide s'est avérée trop chère, Peter Salbreiter, responsable de la gestion des équipements chez LSG Sky Chefs Frankfurt ZD GmbH, a décidé de chercher un nouveau fournisseur dans les environs de Francfort. Ses objectifs étaient de réduire les coûts de réparation ainsi que le temps de trajet du personnel d'entretien et de trouver une entreprise partenaire compétente. Après avoir analysé la situation, les spécialistes du vide de la Dr.-Ing. K. Busch GmbH ont suggéré de remplacer la pompe à vide à anneau liquide par une soufflante à lobes rotatifs Tyr de Busch. Cette dernière ne requiert en effet aucun fluide de fonctionnement et, par conséquent, quasiment pas de maintenance. La soufflante recommandée est également plus économique : elle consomme seulement 26 kW, soit bien moins que les 80 kW nécessaires à une pompe à vide à anneau liquide d'un rendement similaire. Le système de commande en fonction des besoins permet de réaliser des économies supplémentaires : la soufflante fonctionne uniquement si du vide doit être généré pour le processus. Les vide-ordures sont fermés par une vanne guillotine hydraulique jusqu'à ce que la quantité de matériau dans le vide-ordures dépasse un certain niveau. La soufflante démarre alors et génère le niveau de vide nécessaire à l'extraction. Lorsque ce niveau est atteint, la vanne guillotine hydraulique s'ouvre et le contenu du vide-ordures est acheminé vers le conteneur de déchets via le tuyau. La vanne guillotine se referme ensuite et la soufflante s'arrête. Pour des raisons techniques, les pompes à vide à anneau liquide d'origine mettaient longtemps à démarrer et à s'arrêter, ce qui entraînait une consommation énergétique moyenne plus élevée.

Au départ, les responsables des équipements se sont montrés sceptiques vis-à-vis de cette nouvelle technologie et des avantages qu'elle promettait. Busch a donc fourni gratuitement une soufflante à lobes rotatifs Tyr pour leur permettre d'effectuer un test. L'entreprise de restauration aérienne a donc réalisé un essai en installant la soufflante à l'extérieur du bâtiment, en plein air, et en la reliant au processus d'extraction à l'aide de tuyaux installés à titre provisoire. Après quatre mois de test, cette nouvelle technologie avait répondu à toutes les attentes de l'entreprise:

  • Les économies d'énergies étaient considérables.
  • Aucune usure et aucun dommage dû à des aliments acides n'ont été constatés.
  • Aucune maintenance n'a été nécessaire.

Photo 2: Les plateaux sont acheminés vers la première zone de tri au moyen d'un convoyeur à bande. Les déchets résiduels sont transférés vers un vide-ordures pour extraction vers les conteneurs à déchets.

Suite à cette phase de test, l'entreprise a fait l'acquisition de la soufflante à lobes rotatifs Tyr de Busch et l'a installée à l'étage intermédiaire, juste au-dessus du conteneur de déchets. Cette nouvelle soufflante est plus compacte que la pompe à vide à anneau liquide d'origine, dans la mesure où elle ne nécessite pas de réservoir d'eau. Un silencieux séparé permet de réduire le niveau sonore de la soufflante en fonctionnement.

Cette nouvelle technologie s'est avérée être la solution de génération de vide idéale pour Peter Salbreiter, qui a maintenant l'intention de faire passer l'intégralité du système à une technologie de vide sèche avec les soufflantes à lobes rotatifs Tyr de Busch. Lorsque cette conversion sera achevée, elle permettra de réaliser des économies estimées à 70 000 euros par an. Peter Salbreiter a également été impressionné par les conseils compétents, les temps de réaction rapides et le service professionnel de Busch.
 

Photo 3: La soufflante à lobes rotatifs Tyr de Busch est installée juste au-dessus des conteneurs à déchets.

À propos de LSG Chefs FRA ZD GmbH 

LSG Sky Chefs est la filiale de restauration, leader du marché mondial dans le secteur de la restauration aérienne, détenue à 100 % par la Deutsche Lufthansa. Les 133 sociétés du groupe LSG Sky Chefs disposent de 208 centres dans 54 pays et fournissent 300 compagnies aériennes à travers le monde. LSG Sky Chefs gère deux centres à l'aéroport de Francfort : le premier fournit les repas pour 420 vols par jour en moyenne pour la Lufthansa et ses compagnies aériennes partenaires, et compte près de 2 000 employés préparant entre 90 000 et 120 000 repas chaque jour en fonction de la saison. Le second centre est le fournisseur d'autres compagnies aériennes à l'aéroport de Francfort.

Photo 4: Schéma du système d'extraction des déchets.


Catégories
Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch Suisse ):
+41 (0)61 845 90 90 Contactez-nous