Zéro déchet - Des processus de vide pour des villes propres

Zéro déchet - Des processus de vide pour des villes propres

Dites au revoir aux poubelles, aux bennes à ordures et au bruit et bonjour à la réduction des émissions. Les systèmes de vide centralisés offrent des approches tout à fait innovantes en termes d’élimination des déchets.
03_City.jpg

Avec plus de 5,5 millions d'habitants, la ville de New York s'est préparée après la Première Guerre mondiale à devancer Londres pour devenir la plus grande ville au monde. Elle était déjà la ville la plus moderne, mais devait, à l'époque, éliminer plus de 1 000 tonnes de fumier de cheval par jour, sans parler des déchets humains. Puis, en 1922, le magazine Science and Invention a développé l'idée d'un système de vide centralisé pour toute la ville qui permettrait l'élimination de ces immenses quantités de déchets.

Système éprouvé depuis 1961

Si cette brillante idée est arrivée prématurément, elle n'était pas totalement irréaliste, comme il a été prouvé peu de temps après, en 1961. Cette année-là, l'hôpital de Sollefteå en Suède a installé le premier système centralisé d'élimination des déchets sous vide. Quatre ans plus tard, Ör-Hallonbergen, également en Suède, lui a emboîté le pas avec le premier système responsable de la collecte des déchets dans un quartier résidentiel. Aujourd'hui, selon les estimations, plus d'un millier de ces systèmes sont utilisés dans le monde entier et cette tendance à la hausse ne montre aucun signe d'essoufflement.

Un tel système d'élimination des déchets nécessite, évidemment, des infrastructures distinctes. Le vide est généré dans une station centrale où les déchets aspirés sont également collectés pour être, par la suite, traités. Les déchets sont acheminés via un système de canalisations souterraines à une vitesse de 70 km/h. Les unités de réception sont situées à l'autre bout de la canalisation. Les déchets y sont déposés, comme ils le seraient dans une benne à ordures.

Avantages de l'élimination centralisée des déchets

La technologie de vide offre de nombreux avantages par rapport à l'élimination traditionnelle des déchets au moyen de poubelles en plastique et de bennes à ordures. Par exemple, les camions ne sont plus nécessaires pour collecter les déchets. Cela permet de supprimer les nuisances sonores, les émissions de CO2 associées et de réduire la circulation. Les systèmes centralisés permettent également une réduction sensible de l'empreinte énergétique et écologique.

De plus, une saturation des stations d'élimination des déchets est évitée puisqu'un capteur reconnaît lorsqu'un certain niveau de remplissage a été atteint. Une vanne s'ouvre et le contenu est aspiré. L'ensemble du système est également hermétiquement fermé afin d'éviter tout problème sanitaire.

Cet aspect est particulièrement important pour les cuisines professionnelles et l'industrie agroalimentaire. D'importantes quantités de déchets organiques s'y accumulent quotidiennement, comme les déchets végétaux, les épluchures de fruits et les graines ou encore le sang et les parties animales inutilisables lors de la transformation de la viande. Le vide permet de transporter ces déchets rapidement et de façon hygiénique vers un point de collecte via un système de canalisations.


Moins d'eaux usées pour un meilleur recyclage

L'eau fait souvent partie du processus de traitement des déchets traditionnel afin d'éliminer ce type de déchets. L'énorme quantité d'eaux usées générée lors de ce processus, peut être considérablement diminuée grâce à la technologie de vide. Ce qui permet également de réduire largement les coûts de traitement. Les déchets organiques concentrés peuvent alors être utilisés à meilleur escient : incinération, transformation en biogaz ou matière première pour des engrais biologiques riches en nutriments.

Outre dans l'industrie, les avantages des systèmes de vide centralisés déjà en place peuvent être constatés en particulier dans les quartiers résidentiels densément peuplés et les structures plus importantes telles que les hôpitaux, les aéroports ou les centres commerciaux. Ils constituent également une composante clé de nombreux projets d'urbanisme ambitieux, par exemple en Chine et aux Émirats arabes unis, mais également dans de nombreuses villes européennes. Des experts dans ce domaine s'accordent à dire que les systèmes de vide centralisés joueront un rôle crucial dans les futures technologies d'élimination des déchets.

Busch fournit des technologies de vide pour les systèmes d'élimination des déchets de nombreux pays depuis les années 1980.


Avantages de l'élimination centralisée des déchets

Pourquoi investir dans un système de vide pour l'élimination des déchets alors que les systèmes traditionnels existants avec poubelles en plastiques et bennes à ordures fonctionnent à la perfection ? Selon les fabricants de ce type de systèmes, il existe de nombreux avantages et tout investissement dans des systèmes de vide sera largement amorti.

Actuellement, il est possible de trouver des conteneurs et des poubelles débordant de déchets dans les lieux publics, mais les systèmes d'élimination des déchets contrôlés par capteur permettront de mettre fin à ce phénomène. Les camions utilisés pour la collecte des déchets deviennent inutiles, le bruit et la pollution sont réduits et les centres-villes et les quartiers historiques, en particulier, profitent d'une meilleure circulation. Les systèmes centralisés permettent également une réduction sensible de l'empreinte énergétique et écologique. Le tri sélectif est également possible, par exemple au moyen de sacs-poubelle de différentes couleurs qui peuvent être automatiquement détectés et triés.

Recyclage organique

Les processus de vide pour l'élimination des déchets organiques sont particulièrement bénéfiques dans la transformation alimentaire. Pour cette application, seules de petites canalisations sont requises, qui peuvent également être installées dans les systèmes existants. Le vide garantit un transport rapide et hygiénique des déchets vers un point de collecte. Ce processus n'exige aucune eau de rinçage et grâce à lui, la vermine ne peut pas se nourrir des déchets en attente de ramassage.

Les déchets alimentaires collectés peuvent être utilisés pour la combustion, transformés en biogaz ou en bioéthanol dans les systèmes de fermentation ou être soumis à un procédé de carbonisation hydrothermale (HTC) et transformés en lignite. De plus, les nutriments dérivés des déchets organiques concentrés peuvent également être utilisés pour produire des aliments pour animaux ou en tant que matière première pour des engrais biologiques riches en nutriments.


Abonnez-vous à notre newsletter « World of Vacuum » !
Abonnez-vous dès aujourd'hui pour recevoir les dernières nouvelles du monde fascinant du vide.

S'ABONNER

* Ich möchte den vierteljährlich erscheinenden „World of Vacuum"-Newsletter von Busch per Email erhalten. Diese Einwilligung kann jederzeit am Ende des E-Mail-Newsletters widerrufen werden.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch Canada ):
+1 800 363 63 60 Contactez-nous