Compact et puissant – Une alimentation en vide centralisée à fonctionnement sans fluide dans une clinique moderne

Le tout nouveau centre VCR de Viborg, au Danemark, ouvert en mars 2014 et disposant de 34 lits, prodigue des soins à des patients souffrant de lésions spinales. Cette clinique moderne est équipée d'une alimentation en vide centralisée utilisant des pompes à becs Mink fonctionnant sans fluide.
Le centre VCR pour les lésions spinales de Viborg, au Danemark, a ouvert en mars 2014.

VCR Viborg dépend du département de neurologie de l'hôpital régional de Viborg mais opère en tant que    centre indépendant pour le traitement des patients atteints de lésions spinales.
Lors de sa construction en 2014, la direction a opté pour une alimentation en vide centralisée fournie par Busch, tout comme des systèmes de vide similaires installés dans l'hôpital régional de Viborg et dans d'autres cliniques administrées par l'autorité régionale du Jutland-Central (région MIDT).

Elle comporte un ensemble de trois pompes à becs Mink MV 0040 B, un réservoir de vide en amont de 500 litres, des filtres à bactéries et un contrôleur. Le système est installé dans un local de service en sous-sol et ses 40 connexions alimentent en vide les chambres des patients, les zones de traitement et les salles d'opérations. Le VCR Viborg étant de taille relativement réduite, Busch a proposé un système de vide équipé de trois des pompes à becs Mink les plus compactes, offrant chacune une vitesse de pompage de 40 m³/h. Deux d'entre elles maintiennent un niveau de vide d'environ 250 mbar dans le réservoir de vide. Lorsque des appareils nécessitant du vide se connectent sur le réseau de l'hôpital, quel que soit l'endroit, l'air s'engouffre dans le réservoir de vide. L'augmentation de pression consécutive déclenche automatiquement la mise en route de l'une des deux pompes, qui restaure le niveau de vide à sa valeur souhaitée. Les trois pompes Mink MV disposent d'un variateur de fréquence et sont contrôlées de manière à ne fournir que la puissance minimale requise pour maintenir la pression de 250 mbar dans le réservoir. Les pompes sont souvent en régime réduit. Cela constitue un mode de fonctionnement très efficace.

La seconde pompe n'est activée que lorsque le débit de la première est insuffisant, c'est-à-dire dans des cas extrêmes, étant donné les dimensions du système. Le contrôleur démarre chacune des deux pompes en alternance afin que leur durée de fonctionnement soit approximativement égale.

La troisième pompe MV 0040 B sert d'unité de réserve et de secours. Elle est contrôlée de manière dondante par un capteur de pression dans le réservoir. Si une hausse soudaine est détectée (ce qui ne peut être dû  qu'à une fuite ou un arrêt des deux autres pompes), elle est alors activée. L'alimentation en vide de l'hôpital est ainsi garantie, même en cas de défaillance de l'une des deux pompes. L'unité de secours peut aussi être utilisée lorsque des travaux de maintenance sont effectués sur les deux autres pompes. Le système est en cela conforme à la norme européenne EN ISO 7396-1 « Systèmes de distribution de gaz médicaux – Partie 1 : Systèmes de distribution de gaz médicaux comprimés et de vide ».



L'alimentation en vide du centre VCR de Viborg est munie de trois pompes à becs Busch Mink MV.

Les pompes à becs Mink offrent l'avantage d'une compression à sec : contrairement aux pompes lubrifiées souvent utilisées par le passé, elles n'emploient aucun fluide dans la chambre de compression. Il est ainsi possible d'obtenir une technologie de becs sans contact, dans laquelle aucune lubrification ni aucun refroidissement n'est nécessaire, puisque les éléments mobiles ne se touchent jamais. D'autre part, les composants ne subissent aucune usure. Pour les opérateurs des systèmes de vide Mink, cela se traduit par une maintenance quasi nulle, puisqu'il n'y a pas à remplacer l'huile, les filtres et les composants. L'entretien des pompes Mink MV se réduit au changement de l'huile de la boîte d'engrenage, toutes les 8 000 heures de fonctionnement. Ce qui correspond à un intervalle d'entretien théorique de plusieurs années pour le système du VCR Viborg, étant donné la façon dont les heures de fonctionnement s'accumulent. En revanche, les deux filtres à bactéries installés entre le réservoir et les pompes à vide nécessitent une inspection régulière. Ils servent à empêcher une contamination bactérienne depuis les pompes vers l'environnement de l'hôpital et sont disposés en parallèle, un seul filtre étant en utilisation à un moment donné. Une vanne d'isolement dirige le flux d'air d'un filtre à l'autre pour permettre leur nettoyage ou remplacement sans interrompre l'alimentation en vide.

Après plus d'un an de fonctionnement, le personnel technique du VCR Viborg est extrêmement satisfait de l'alimentation en vide centralisée. La maintenance n'a posé aucun problème : le système a fonctionné à la perfection et le premier entretien n'est prévu que dans longtemps. De plus, la présence locale de Busch Danemark offre des possibilités d'assistance rassurantes, avec des spécialistes en vide disponibles à tout moment pour des conseils ou un support pratique.


Catégories
Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch Canada ):
+1 800 363 63 60 Contactez-nous