Élimination des micro-organismes pathogènes sans recours à la chaleur - Le vide permet la stérilisation par plasma sans l’exposer à des températures élevées

Élimination des micro-organismes pathogènes sans recours à la chaleur - Le vide permet la stérilisation par plasma sans l’exposer à des températures élevées

Un plasma à basse pression permet l’élimination efficace des micro-organismes même à de faibles températures. La stérilisation par plasma sous vide offre ainsi une alternative rapide et respectueuse des matières aux méthodes traditionnelles telles que la stérilisation à la vapeur d’eau.
04_Hospital.jpg

Avant d'être utilisés, les instruments médicaux doivent être désinfectés. Dans les hôpitaux, cette étape est souvent réalisée à l'aide d'une méthode de stérilisation à la vapeur sous haute pression dans des autoclaves. Des alternatives à ces méthodes existent, notamment le traitement à la chaleur sèche ou aux produits chimiques toxiques tels que le peroxyde d'hydrogène ou les rayonnements ionisants.

Le vide pour le plasma froid

La stérilisation par plasma est possible depuis quelques années. Il s'agit d'une nouvelle méthode pouvant être utilisée pour neutraliser de manière efficace les micro-organismes pathogènes. Si le processus est réalisé sous vide, il ne nécessite pas de températures élevées. Une température de 60 °C est suffisante pour tuer les micro-organismes. Ainsi, de nombreux matériaux sensibles à la chaleur tels que le plastique ou les composants électriques peuvent être stérilisés au moyen de cette méthode. Elle est particulièrement utile pour les instruments médicaux sensibles tels que les endoscopes. La stérilisation par plasma offre également d'autres avantages par rapport aux méthodes traditionnelles : elle ne dure que quelques minutes, la rendant bien plus rapide que les méthodes thermiques. Contrairement au traitement par produits chimiques, cette méthode ne crée aucune vapeur ni aucun résidu toxique ou cancérigène.

Des ions endormis

L'état plasma, souvent appelé quatrième état de la matière, peut être créé à partir d'un mélange de gaz ou d'air-gaz, en y injectant de l'énergie. Selon la température du processus, une distinction est opérée entre les plasmas froids et chauds.

Lorsque le plasma est enflammé, les molécules de gaz se dégradent en ions et électrons. Si tous les paramètres de réaction sont forcés à osciller au cours de ce processus, un plasma chaud de haute énergie se forme. En comparaison, le plasma froid est créé en injectant la quantité précise d'énergie nécessaire pour simplement faire bouger les électrons, puis chauffé à des températures de quelques milliers de degrés. Néanmoins, les ions lourds ne sont pas stimulés et restent donc froids. Étant donné que ces derniers dominent la température en raison de leur masse, le plasma général reste à température ambiante. Un plasma froid peut être créé plus facilement sous vide, puisque les particules entrent moins souvent en collision en raison de leur faible densité.

Efficace contre les micro-organismes pathogènes

Les plasmas froids à une température d'environ 60 °C sont utilisés dans la stérilisation par plasma. Ils sont créés sous vide, à partir d'un mélange de gaz composé d'argon combiné à de l'hydrogène, de l'oxygène ou de l'azote. L'objet est placé dans une chambre de traitement, qui est ensuite vidée. À basse pression, le gaz de processus est alors introduit puis transformé en plasma à l'aide de micro-ondes à haute fréquence. Des particules chargées, des radicaux libres et des photons UV se forment au cours du processus.

La fonction de stérilisation par plasma est atteinte grâce à plusieurs mécanismes : le rayonnement UV intense détruit la substance génétique des micro-organismes, les radicaux libres oxydent leurs composants cellulaires et le bombardement ionique garantit leur destruction mécanique. Le matériel stérilisé est simultanément retiré de la surface par l'effet corrosif du plasma. La complexité de la stérilisation par plasma la rend très efficace. Grâce à elle, les souches bactériennes résistantes aux méthodes traditionnelles peuvent également être tuées. De plus, les prions thermostables, dont le plus connu est à l'origine de l'épidémie d'encéphalopathie bovine spongiforme (EBS), peuvent être désactivés et éliminés grâce à cette approche.

Busch fournit une technologie de vide pour une large gamme d'applications de stérilisation par plasma dans les secteurs médicaux, pharmaceutiques et agroalimentaires.


Les micro-organismes nous accompagnent partout. Plus de 100 milliards de micro-organismes sont présents chez un individu en bonne santé. La plupart des organismes ont un rôle important, par exemple parce qu'ils aident à la digestion des aliments ou renforcent notre système immunitaire.

Le risque d'infection dans les hôpitaux

Néanmoins, des microbes provoquent également des maladies qui peuvent entraîner de graves infections. Il est donc important de les empêcher de pénétrer dans le corps. Il faut être particulièrement vigilant dans les hôpitaux, car d'autres voies d'entrée dans le corps s'ouvrent aux bactéries pathogènes au cours d'un traitement. C'est pour cette raison que le matériel et les instruments tels que les endoscopes ou les trousses de chirurgie doivent être stérilisés avant leur utilisation. Dans l'idéal, non seulement ce processus rend inoffensifs les bactéries, les virus et les champignons, mais fait de même avec leurs spores et les protéines infectieuses, l'ADN et les pyrogènes.


Abonnez-vous à notre newsletter « World of Vacuum » !
Abonnez-vous dès aujourd'hui pour recevoir les dernières nouvelles du monde fascinant du vide.

S'ABONNER

* Ich möchte den vierteljährlich erscheinenden „World of Vacuum"-Newsletter von Busch per Email erhalten. Diese Einwilligung kann jederzeit am Ende des E-Mail-Newsletters widerrufen werden.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous directement ( Busch Canada ):
+1 800 363 63 60 Contactez-nous